24
juin
Par

Mardi 29 mai les 10 équipes projet composées d’une soixantaine d’apprenants de troisième année en formation d’ingénieur par alternance dans les spécialités Mécanique (FIP MECA ), Génie Électrique (FIP GE) et Mécatronique (FIP MIK) ont présenté leurs propositions finales aux industriels de la société SAFRAN Landing System.

Lancé le 29 janvier dernier l’objectif du projet portait sur la proposition de solutions innovantes afin d’accompagner les équipes de SAFRAN SLS dans la réorganisation industrielle du secteur SE du site de Molsheim. Philippe Rossi directeur industriel de la branche Systèmes & Equipements (SE) avait alors fixé le cap : « Un projet réussi c’est des solutions innovantes, réalistes et pré dimensionnées, afin de les mettre en œuvre rapidement ».

L’équipe d’encadrant : les pilotes de projet SAFRAN et l’équipe des enseignants INSA.

Crédits Photo : Safran

Après 4 mois de travail en équipe, en collaboration avec les pilotes projet coté SAFRAN les 10 équipes projet ont pu présenter plusieurs solutions techniques pour l’amélioration des flux de production et d’information.

Résultat : « Tous les projets ont répondu à nos attentes, et certaines équipes sont même allé au-delà ». -Philippe Rossi 

La présentation des projets, faite entièrement en anglais, s’est terminée par une cérémonie de clôture en présence de l’ensemble des 10  pilotes de projet coté SAFRAN, de Monsieur Rossi ainsi que de Monsieur Marc Schott directeur du site Safran Landing System Molsheim.

 « Ce fut une expérience difficile mais enrichissante pour plusieurs raisons : travailler en équipe, pluridisciplinaire, avec une demande client que nous devions formaliser. Tout cela en 4 mois et en alternance ! »- Un apprenant du projet.

Un grand Merci à SAFRAN SLS d’avoir pu nous proposer cette opportunité de collaboration originale.

Article rédigé par Hakim Remita, Directeur du Centre de Formation Continue de l’INSA, Responsable pédagogique de la spécialité FIP Méca.

Extraits des articles de presses  (DNA,  2 et 6 juin 2018):

“Surpris par l’audace des rendus, Marc Schott, directeur de Safran Molsheim,
affirme que « certaines idées seront analysées avec attention. C’est bénéfique des deux côtés : on voulait un regard extérieur neuf, et les étudiants une première expérience concrète. Ils nous ont trouvé des solutions efficaces et rentables.» Une expérience que le groupe compte déjà renouveler.”

“« Ces étudiants nous ont montré qu’ils savaient répondre à une
commande industrielle précise »”.

Lire les articles complets sur les Dernières Nouvelles d’Alsace :

https://www.dna.fr/edition-de-molsheim-schirmeck/2018/06/02/safran-et-l-insa-pour-un-vol-en-binome

https://www.dna.fr/economie/2018/06/07/safran-prend-l-insa-sous-son-aile

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *