09
février
Par

Dans le monde du vivant, l’hybridation consiste à croiser ou combiner des espèces afin d’en créer de nouvelles. Il en va de même dans les sciences et les métiers de l’ingénieur : hybrider les compétences est vecteur d’innovation. Elle permet de croiser les compétences et les expériences dans le but de créer de la transdisciplinarité. Cette approche permet d’augmenter les hard skills, fondamentales pour les étudiants de l’INSA, mais également les soft skills, indispensables à l’ingénieur.

Nouveauté cette année,  les responsables pédagogiques des trois spécialités d’ingénieur par alternance (Méca, MIK, GE) et la responsable des langues proposent un projet de conception de système commun aux étudiants de ces trois spécialités. Un projet commun pour des équipes mixtes MIK,GE et Mécanique, dont une partie significative est faite en langue anglaise.

Huit groupes pluridisciplinaires (Génie Electrique, Mécanique et Mécatronique) planchent sur un manège pour en enfant  destiné à un particulier.

La conception porte sur le choix de motorisation, commande  et systèmes mécaniques dans une démarche d’ingénierie système. Les présentations orales se font en langue anglaise.

Rendez – vous le 30 mai pour les présentations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *