12
avril
Par

L’entreprise que nous avons visitée, du groupe Velum, a été labellisée “Industrie du Futur” en 2017.

Synoptique Velume - Entreprise 4.0

Synoptique des actions entreprises par Velum afin de devenir une entreprise 4.0

– Synoptique réalisée par Jean-Victor K. –

Les quatre piliers d’une industrie du futur :

  • Production flexible (changement de cadences facile et rapide)
  • Usine numérique et connectée (suivi instantané de la production et des stocks)
  • Énergie optimisée (bâtiment chauffé par pompe à chaleur, utilisation de capteurs de luminosité, et emballage sur mesure).
  • L’humain au cœur de l’usine (transfert des connaissances, partage des savoir-faire …)

Critères d’obtention du label “Usine du Futur”

– Tableau SIEMENS sur l’Usine 4.0 adapté pour Velum –

Devenir ‘’Vitrine de l’industrie du Futur’’ est un atout majeur pour Velum. C’est la possibilité de faire rayonner les savoir-faire français à l’export pour montrer une nouvelle image de l’industrie française : forte, agile, moderne, compétitive, respectueuse de l’environnement et des personnes.

De plus, notre groupe a pu apprendre, les spécificités de l’éclairage LED professionnel. D’une part, offrir l’éclairage d’accentuation pour la mise en valeur des produits dans les commerces et d’autre part, réduire la consommation d’énergie tout en augmentant le confort visuel et la sécurité du personnel.

Applications 

– Crédit photo de Velum –

               Éclairages intelligents qui s’adaptent à l’apport de lumière naturelle mais également en fonction des personnes les fréquentant.

               Le chauffage est réalisé par des pompes à chaleurs régulées en fonction des besoins.

               L’un des derniers points de l’industrie du futur est qu’il n’y a pas de stock de luminaires finis. Toute la fabrication se fait sur commande et peut s’adapter à n’importe quel type de cadence et luminaires.

               Finalement, toute la production est numérisée, informatisée, centralisée, de la matière première jusqu’au luminaire fini. C’est-à-dire que nous avons un traçage du produit (emplacement dans l’usine, nom de l’opérateur, client, magasin et lieux d’implantation). Cette centralisation est communément nommée Big Data .

– Crédit photo de Jean-Victor K. –

              Récemment, Velum a également investi dans une machine écologique permettant de découper des cartons sur mesure, créant une économie sur les produits d’emballage.

                La société de thermolaquage Azuria permet de créer un dynamisme local grâce à sa chaîne de production.

C’est ainsi que Velum a été en mesure de valider les compétences nécessaires à l’obtention du label “Usine du Futur”.

Pour en savoir plus sur l’entreprise et comment elle est devenue une “Usine du Futur” : Velum – Entreprise 4.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *