07
mai
Par

source : https://www.choisir.com/actualites/2622-quattendre-de-la-voiture-du-futur

A l’heure où les constructeurs cherchent à diversifier l’utilisation des sources d’énergie (renouvelable ou non), le développement des technologies électriques constitue-t-il une solution adaptée au besoin de transport ?

Le nombre de véhicules électriques vendus annuellement a explosé depuis 2010, notamment en Chine où 62% des véhicules neufs vendus en 2017 sont électriques.

figure 1. immatriculation annuelles des véhicules électriques

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Voiture_%C3%A9lectrique

Tableau tiré de l’agence internationale de l’énergie

Dans cet article, nous nous intéresserons aux différents types de transports électriques dont le caractère innovant tend à modifier notre perception des véhicules de demain.

Nous verrons que les nouvelles technologies électriques permettent de créer des véhicules pouvant révolutionner nos modes de déplacements.

L’Hyperloop

 

figure 2.  Le concept d’hyperloop

Source : http://www.leparisien.fr/economie/hyperloop-quand-le-train-devient-avion-03-03-2019-8023701.php

Imaginé par Robert Goddard en 1909 et remis au goût du jour par Elon Musk en 2013, ce véhicule est une sorte de train circulant dans un tube à basse pression, ce qui permet de limiter les effets des frottements de l’air. La motorisation est réalisée par un moteur à induction.

A l’heure actuelle, ce véhicule est encore en phase de conception mais Elon Musk affirme que l’hyperloop sera utilisable courant 2020.

figure 3. principe de Hyperloop

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hyperloop

Plusieurs systèmes ont été envisagés pour permettre la propulsion du véhicule. La solution retenue à l’heure actuelle est un compresseur à l’arrière du véhicule pour le propulser. Un système de sustentation électrique permet de guider le train et de le maintenir en lévitation. La lévitation du train lui permet de palier à la résistance au roulement et d’évacuer rapidement l’air.

Ce véhicule pourrait être l’avenir du transport ferroviaire car il permet de s’affranchir des pertes dues aux frottements avec l’air. Il pourra aussi se déplacer sur de plus grandes distances grâce à sa grande vitesse : on l’estime à plus de 1100 km/h.

L’Olli de Local Motors

Local Motors est une firme américaine établie en 2007 et spécialisée dans la fabrication de véhicules légers et open source.

Depuis 2009 avec la Rally Fighter, (LM) se consacre à la production de véhicules dont la carrosserie est créée par impression 3D.

Olli n’échappe pas à la philosophie du constructeur. Le véhicule est électrique, autonome et comporte une carrosserie imprimée en 3D

Ce minibus a été conçu pour la ville et pour les campus.

figure 4. Olli

Source : https://localmotors.com/2017/05/15/worlds-first-3d-printed-shuttle-olli/

Olli a un avenir prometteur car il utilise des matériaux plus légers (matières plastiques) et la fabrication est plus courte que celle d’un véhicule classique. Lors de la présentation de Strati lors du salon international des technologies manufacturées de Chicago, la carrosserie a été imprimée en seulement 44 heures.

L’Infento arrow G2

Pour aller plus loin dans le Do It Yourself (DIY), Infento, une entreprise développant de petits véhicules, propose aux particuliers de réaliser leur propre véhicule.

Il suffit de commander le véhicule en kit et de disposer d’outillage classique (clé CHC, clé plate, tournevis) pour assembler le véhicule.

figure 5. infento arrow G2

Source : https://www.infentorides.com/product/legend-kit/

Ces véhicules sont destinés principalement aux loisirs, mais à l’heure où nous envisageons d’utiliser des véhicules low tech et moins consommateurs d’énergie, nous pourrions nous rapprocher de modèles plus plus conventionnels tout en restant sur le principe du DIY.

Le Podride

Podride, développé par Mikael Kjellman, est un un véhicule se rapprochant d’un vélo à assistance électrique. Ce dernier présente les avantages d’étre utilisable sur n’importe quel terrain, d’émettre peu d’émissions de CO2 et d’être résistant aux intempéries.

figure 6. Podride

source : https://mrmondialisation.org/decouvrez-podride-la-voiture-a-pedales-ecologique/

On pourrait imaginer que ce type de véhicule remplace dans nos villes les voitures actuelles car plus flexible et moins coûteux en énergie.

Conclusion 

Le véhicule électrique, même s’il reste relativement polluant en raison de difficultés à recycler les batteries et à limiter la production de déchets nucléaires, tend à remplacer les véhicules à propulsion thermique en offrant davantage d’efficacité énergétique dans un contexte de mobilité urbaine accru.

Auteur : FOUGERE Donatien

Avec l’aimable contribution de OGET David

Sources

https://hyperloop-one.com/

https://www.infentorides.com/

http://mypodride.com/

https://localmotors.com/meet-olli/

 

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *