12
juin
Par

L’ alternance vue par Camille Picton & Antoine CONEDERA !

 

Vous êtes étudiants et intéressés par la formation d’ingénieur spécialisé en génie électrique ? Vous vous demandez si vous souhaitez le faire par alternance mais vous avez peur de vous lancer et d’être en entreprise ? Il y a de nombreuses questions qui se chamboulent dans votre esprit ?  Mais pas d’inquiétude, tout est absolument normal, et nous avons posé différentes questions pour vous à des alternants, des tuteurs d’entreprise et des professeurs pour que l’alternance n’ait plus de secret pour vous.

Tout d’abord, il faut savoir que le système de formation par alternance est basé sur une phase pratique (période d’entreprise) et sur une phase théorique (période d’école).

A l’INSA Strasbourg, l’objectif de la formation « génie électrique par alternance » est de « former des ingénieurs de terrain, polyvalents et directement opérationnels dans le domaine du génie électrique ».

Choisir cette formation, c’est effectuer 1800 heures de formation à l’INSA et 3000 heures en entreprise.

Si vous souhaitez connaitre les différents cours proposés durant les 3 ans vous trouverez plus d’informations via le lien suivant : INSA STRASBOURG

On vous présente  uniquement quelques questions et  réponses , cependant si vous souhaitez lire  l’intégralité des questions cliquez ici

L’alternance vue par les étudiants en cours de formation.

Dans un premier temps, nous allons vous conter nos impressions sur la formation que nous sommes en train de réaliser.  Nous sommes deux étudiants de 4ème année en génie électrique par alternance.

Le contenu des cours à l’INSA a-t’il un lien avec tes activités en entreprise ?

Antoine : Tout dépend du projet/ travail que je vais effectuer. Je pense qu’à l’école, on apprend une base, et des détails sur des cas précis. Cependant j’observe  que dans l’entreprise une des plus grandes parties du travail est de la gestion d’équipe(s) et moins  des calculs théoriques. 

Camille :  Pour moi oui certains cours me sont complètement utiles, d’autres absolument pas. Cependant il y a toujours des méthodes à transférer en entreprise. Il faut savoir comment résoudre un problème. Après, tout dépend de ce que tu souhaites faire plus tard.

Pourquoi tu as fait de l’alternance ?

Camille :  J’ai effectué 2 ans en initial, cependant je voulais quitter le monde étudiant, je voulais travailler, connaître le monde professionnel et commencer à construire réellement mon avenir.

Antoine :   Pour acquérir rapidement une expérience professionnelle plus importante qu’une formation en initial. Cela permet également d’obtenir une autonomie financière.

Conseilles–tu l’alternance ?

Camille : J’ai réalisé 2 ans en formation initiale et 1 an en alternance.  Je pense que oui mais cela dépend de la personne. Si elle sait ce qu’elle veut faire oui, ça permet de se rendre compte du travail, des responsabilités et de mettre en pratique ce que l’on apprend à l’école.

Antoine :  Oui je conseille l’alternance, on rencontre beaucoup de monde en fonction du travail à effectuer, cela permet d’avoir un bon relationnel avec différents types de personne. On met également quelques connaissances théoriques en pratique et on apprend énormément.  Mais il faut un bon rythme de travail, car en effectuant 15 jours  en entreprise et 15 jours en école il y a toujours un temps de ré-adaptation.

L’alternance vue par les professeurs de l’INSA

Nous avons également posé quelques questions à des professeurs de l’INSA pour connaître et vous faire partager leurs impressions.

Mr OGET, professeur de management, et Monsieur BOYER professeur d’électronique.

En tant que professeurs voyez-vous une différence à enseigner entre des initiaux et des alternants ?

Mr OGET : Il y a quelques différences, principalement au niveau des effectifs. En initial les promos sont d’environ 40 à 50  personnes contre 20 à 25 en alternance. Cela fait que ça impacte sur l’approche pédagogique.

Une deuxième différence est l’attente des étudiants. En initial, l’attente de l’étudiant est plutôt axée sur la mise en place de situations professionnelles  due au fait qu’ils ne connaissent que partiellement le monde de l’entreprise. En alternance, on est plus axé sur la réflexion sur le monde professionnel et la prise de recul sur des situations. 

Mr BOYER : Oui il y a des différences, dans un premier temps, d’un point de vue calendaire, il y plus de contraintes dans la planification.

Dans un second temps, d’un point de vue effectif, où vous êtes moins nombreux.

Le dernier point est également au niveau motivation qui est plus présente en alternance.

Adaptez-vous votre cours en fonction de l’initial et de l’alternance ?

Mr OGET  : Oui car en alternance pour un exercice d’entretien d’embauche, il y a plus de matière pour parler de l’expérience professionnelle ou de parties plus techniques que pour des initiaux.

Mr BOYER :  C’est le même enseignement. Mais on s’adapte au public et cela fait partie du travail de l’enseignant.

Recommanderiez-vous la formation par alternance ? Faut-il un profil particulier ?

Mr BOYER : Tout dépend de l’alternant, c’est une façon différente d’aborder ses études afin d’arriver au même diplôme. Il faut qu’il sache s’il est plus « scolaire » et s’il veut un encadrement plus rigoureux. Alors que l’alternant est peut-être plus mûr et plus responsable.

Mr OGET  : Oui, la formation par alternance offre un lien entre le monde scolaire et les activités en entreprise que ne permet pas la formation initiale. Le tutorat en entreprise permet aussi d’accompagner plus progressivement les jeunes lors de l’insertion en entreprise.

L’alternance par les tuteurs entreprise

Dans cette 3ème partie nous avons questionné les tuteurs d’entreprises en charge de FIP GE 4.

Cependant, pour des raisons de politique d’entreprise, nous ne citerons pas leurs noms.

Comment gérez-vous votre alternant(e) ?

Dans un premier temps je décris le sujet, pour comprendre le problème/la situation.
Je discute des différentes étapes à mettre en œuvre pour traiter le problème. Je donne des directives pour trouver les informations, ou des contacts.

Puis je laisse également une autonomie de travail, avec des points de rencontre réguliers.

J’oblige à partager les résultats avec les équipes pour faire des présentations et réduire le stress.

Etes-vous satisfait de votre relation tuteur/alternant ?

Oui c’est une relation de confiance, et cela permet également d’effectuer plus de travail en parallèle,

Cependant je trouve que je n’ai pas assez de temps pour coacher aussi bien que je souhaiterais.

Que pensez-vous de l’alternance ?

En tant que tuteur, cela permet de transmettre mes connaissances.

Pour l’alternant cela permet d’être confronté au travail, et de se rendre compte du travail, en équipe ou en autonomie.

Cela peut l’aider pour mieux s’orienter dans son avenir en connaissant différents métiers.

Quels conseils donnerais-tu pour le futur ingénieur

Les conseils que je donnerais sont :

– avoir un bon esprit d’analyse et de synthèse?

– avoir de la rigueur,

– avoir de bonnes connaissances sur les bases du domaine dans lequel on travaille.

A RETENIR

En résumé, choisir l’alternance c’est acquérir une vraie expérience professionnelle tout en continuant à étudier. Tu hésites encore à devenir ingénieur par la voie de l’alternance ? Rappelle-toi que tu pourras évoluer avec des camarades de classe plus motivés, et avec qui tu partageras ton expérience. Cela te fera mûrir, tu deviendras plus responsable et ça ne sera que bénéfique pour la suite. En plus de cela, tu auras des professeurs conscients de ta situation ! Il ne te reste maintenant plus qu’à trouver une entreprise. Pour cela, nous te donnons quelques conseils (ils sont gratuits, prends-les !). Trouve une entreprise qui travaille dans un domaine qui te plaît, renseigne toi bien sur les missions que tu auras à effectuer et n’hésite pas à questionner ton futur tuteur à propos de sa manière de voir les choses. En effet, c’est important d’avoir un tuteur qui te fait évoluer et qui te correspond. 

En espérant te voir l’année prochaine, 

Camille  Picton & Antoine Conedera

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *