24
janvier
Par

Suite au module de la spécialité génie électrique d’automatisme industriel en 3e année, les étudiants en alternance dans la filière mécatronique (FIP MIK) de l’INSA Strasbourg développent des projets  en jumeau virtuel dans leurs entreprises.

Jumeau numérique dans l’usine du futur : témoignage d’une apprentie en mécatronique

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *