14
janvier
Par

Inès Jorge, diplômée 2019 de la spécialité génie électrique – parcours usine du futur de l’INSA Strasbourg, explique son choix de poursuite en thèse sur la maintenance prédictive des batteries pour véhicules électriques, dans le cadre du projet Interreg Vehicle.

« Une thèse sur les batteries au lithium et l’intelligence artificielle, une occasion en or »

Crédit photo : Tim Harder

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *