15
février
Par

Yann Andrès et Lucas Sandel, étudiants en cinquième année de la spécialité génie électrique par alternance à l'INSA Strasbourg (FIP GE5) ont réalisé un projet d'industrialisation d'un banc de test pour batteries Li-Ion. Ils décrivent les étapes de leur projet de recherche technologique.

Projet de 5e année, une série hebdomadaire d’articles écrit par les étudiants en conclusion de leur travaux. [3/5]

La cinquième année de la formation génie électrique de l’INSA Strasbourg comprend la réalisation d’un projet de recherche technologique lors du semestre 9. Suite à la présentation des sujets possibles, nous avons décidé d’opter pour ce projet qui porte sur l’industrialisation d’un banc de test pour batteries Li-Ion.

CONTEXTE

Nous sommes tous conscients de la situation environnementale actuelle, qui nous pousse à trouver des solutions durables comme le développement de voitures électriques. Ces voitures fonctionnent avec des batteries dont l’utilisation n’est pas encore optimisée.

Dans le cadre de ce projet, nous avons travaillé avec Tedjani Mesbahi qui était notre encadrant et Ines Jorge, étudiante en doctorat dont le sujet principal porte sur l’étude de ce type de batteries.

Lucas Sandel

objectif

L’objectif de notre projet a été le développement d’un banc de test pour des batteries Li-Ion. Le but de ce banc de test est de simuler des cycles de charge et de décharge, et d’observer les quantités caractéristiques émises pendant ces cycles. Ces résultats sont stockés et représentés dans une base de données. Le traitement de ces données nous permet alors de prédire la durée de vie de ces batteries en fonction des conditions dans lesquelles elles sont utilisées.

Nous avons par exemple simulé des tests de conduite “normatifs” tels que le test ARTEMIS (Assessment and Reliability of Transport Emission Models and Inventory Systems) ou NEDC (New European Driving Cycle), qui sont utilisés dans l’étude sur les batteries de véhicules électriques, représentants des simulations de cycles de conduites urbains, ruraux ou encore sur autoroute.

Cela nous a permis de nous rapprocher le plus possible d’une situation réelle et de pouvoir observer le comportement de ces batteries lors d’un tel cas pratique.

L’objectif global de ce projet était donc de faciliter l’utilisation du banc de test et de permettre une bonne exploitation des résultats pour nos encadrants, mais également pour les prochains étudiants qui seront amenés à travailler sur ce système.

APPORT DE CONNAISSANCES

Le développement de ce projet a nécessité le traitement de plusieurs domaines.
Il y a eu une partie informatique comprenant deux volets : le développement d’une base de données pour stocker les résultats de nos différents tests, et l’utilisation d’un logiciel qui nous permet de contrôler le cycleur et de simuler plusieurs façons de charger et de décharger les batteries.
Il y a également une partie électrotechnique dans laquelle nous avons étudié le fonctionnement des différents composants de notre système.
Le projet comprend également une partie de modélisation, notre objectif a été de créer un boîtier pour accueillir les cellules de batterie et les connecteurs afin d’assurer une meilleure sécurité lors de la manipulation des éléments. Ce sont des points que nous n’avions pas forcément le temps de traiter en cours, ou du moins pas dans une telle précision technique, ce qui nous permis de développer des connaissances qui nous serviront dans notre future carrière d’ingénieur.

Nous remercions pour cela Ines Jorge et Tedjani Mesbahi, qui se sont montrés présents tout au long du projet pour nous aider sur les points techniques que nous ne maitrisions pas. Nous remercions également l’INSA Strasbourg de nous avoir permis de travailler sur de tels matériaux.

                                                                                                  Lucas Sandel et Yann Andrès
étudiants en FIP GE5
promotion 2018-2021

Dans les mêmes thématiques :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *

Vous êtes dans un espace d’expression institutionnel de l’INSA Strasbourg, veuillez ne pas y insérer de données relatives à votre vie privée ou contraire à l’ordre public et aux bonnes mœurs.